L'Atelier santé ville, c'est quoi ?

L’Atelier santé ville (ASV) est à la fois une démarche locale et un dispositif public qui se situe à la croisée de la politique de la ville et des politiques de santé, dont l'objectif est de contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé : 

  • mise en place par le Comité interministériel de la Ville en 1999, la démarche Atelier santé ville s’inscrit dans la loi relative à la lutte contre les exclusions, qui a pour objectif d’améliorer la santé de la population et en particulier des plus démunis,  et s’articule avec les priorités régionales des programmes d’accès à la prévention et aux soins (Praps). L’ASV s’inscrit ensuite dans la Loi de Santé publique du 9 août 2004.
  • elle s’insère dans le dispositif contractuel de la politique de la ville entre la collectivité territorials (commune, EPCI) et l’Etat. L’ASV anime, renforce et adapte les différents axes de la politique de santé publique au niveau local.

L'Atelier santé ville a vu son cadre réglementaire et legislatif évoluer. La circulaire du 13 juin 2000 a fixé son cadre de référence et légitimé sa démarche au niveau national. En 2006, le gouvernement a décidé de généraliser la démarche des ASV au niveau national afin de renforcer la dynamique santé sur les territoires inscrits en politique de la ville au niveau national et de faire de la démarche des ASV le point d’appui du développement local de la santé publique par la déclinaison territoriale des Plans régionaux de santé publique (PRSP). La mise en place des agences régionales de santé (ARS) et l’élaboration des contrats locaux de santé (CLS) constituent une nouvelle donne qui a conduit à l’actualisation de ce cadre de référence à travers élaboration du référentiel national des Ateliers santé ville destiné aux services de l’Etat, aux collectivités territoriales et aux ARS. 


Pourquoi faire ? 

L’Atelier santé ville a pour vocation de participer à l’amélioration de l’état de santé des populations et en particulier des habitants des quartiers les plus défavorisés, et vise à réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.

L'Atelier santé ville met en place une politique locale et partenariale de santé à partir des besoins locaux identifiés. C’est une démarche d’animation territoriale qui a pour objet la coordination des acteurs et des actions locales de santé sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, en vue de permettre une articulation dynamique entre la politique de la ville et les politiques de santé, et de promouvoir la participation de la population sur les questions de santé. Elle vise à favoriser le développement de programmes locaux de santé publique concertés afin d’améliorer la cohérence et la pertinence des actions destinées aux populations les plus fragilisées, en mettant la prévention et la promotion de la santé au coeur du projet territorial avec les autres politiques publiques qui concourent à l’amélioration de la santé des populations. 


Pour qui ?

L’Atelier santé ville est une démarche collective et partenariale qui s’appuie sur la mise en réseau des acteurs : elle vise à associer tous les acteurs qui interviennent dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale et au delà, œuvrant dans les champs sanitaire, social, médio-social, éducatif, insertion, culturel, pour réduire les inégalités sociales et territoriales de santé : services municipaux, institutions et organismes, acteurs du service public ou privé, professionnels d'horizons différents, associations, élus et habitants. 


Comment ? 

Une démarche basée sur 3 piliers :

une approche globale de la santé à partir des déterminants de santé

L’Atelier santé ville fonde sa démarche sur une approche globale, transversale et positive de la santé (au sens de la définition de la santé de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme étant "un état de complet bien-être physique, mental et social et [qui] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité"), et de promotion de la santé au sens de la charte d'Ottawa, qui s’attache à identifier et à agir sur les déterminants de santé liés aux conditions de vie de la population : l’habitat, l’emploi, l’éducation, les ressources, etc….. Considérant ainsi que la santé est une affaire de bien-être et de bien-vivre et qu'elle ne relève donc pas uniquement du secteur soin, l'approche de l'Atelier santé ville se veut intersectorielle et transversale, à la croisée du social, de l'insertion et de l'éducation, etc...

une approche de proximité, au plus près des besoins des populations, et basée sur la participation citoyenne

L’ASV constitue en tout premier lieu un espace, à une échelle de proximité telle qu’un quartier, à l'intérieur duquel ces professionnels ainsi que des habitants peuvent se rencontrer et travailler ensemble, sur les thèmes inhérents aux besoins et aux problématiques détectés. Il s’agit d’articuler les interventions sanitaires, sociales et administratives et de faciliter les coopérations entre ces différents secteurs.

L’enjeu pour l’ASV est ainsi double :

  • il s'agit de proposer sur le long terme des actions concertées dans les domaines de l'accès aux soins, de la prévention et de la promotion de la santé aux habitants afin qu’ils trouvent des réponses à leurs besoins, sur la base d’un diagnostic partagé de santé,  avec une attention prioritaire portée aux populations en situation de vulnérabilité. 
  • mais aussi de favoriser le développement et l’efficacité des partenariats entre les différents acteurs locaux, en sollicitant la participation des patients, des habitants et des citoyens ainsi que des partenaires institutionnels et associatifs.

une démarche de coordination des acteurs et des actions de santé sur les quartiers 

De par son rôle de coordination, l’Atelier santé ville crée l’espace et le temps pour la rencontre, la réflexion et l’action entre acteurs de différents secteurs et favorise une pluridisciplinarité qui apporte une complémentarité dans les réponses ainsi que l’occasion de travailler la participation active des habitants, afin d’être au plus près des besoins identifiés localement et de mieux y répondre.

L’ASV représente un lieu de mobilisation et une instance de coordination de ces partenaires en vue de la réalisation puis de l'actualisation d'un diagnostic partagé des problèmes à traiter, de la mise en œuvre d'un programme d'actions concertées de santé publique à l’échelle locale et d'une évaluation régulière des résultats obtenus, et si possible avec les habitants. Il favorise la concertation des acteurs, le travail en réseaux et le développement de partenariats autour d'une démarche et d'objectifs communs.


Que fait-il ? - Les missions de l'ASV

L'Atelier Santé Ville a pour objectif de participer à l'amélioration de la santé des habitants des quartiers et à la réduction des inégalités de santé :

  • en améliorant la connaissance de l’état du territoire en matière de santé en identifiant au niveau local les besoins spécifiques de la population et les déterminants de santé liés aux conditions de vie en concertation avec les habitants et les professionnels : il s'agit d'établir puis de mettre à jour un diagnostic partagé de santé, et de plus en plus de participer à l'observation locale de santé. 
  • en  facilitant la mobilisation et la coordination des différents acteurs du territoire, avec pour objectif d'améliorer les actions existantes et d'initier de nouveaux projets :
    • en rassemblant des acteurs autour d’une démarche et d’objectifs communs et en favorisant la concertation des acteurs : à partir des problématiques et des ressources identifiées grâce au diagnostic partagé de santé, il s'agit de définir des objectifs prioritaires et d'envisager des programmes d’intervention de façon concertée pour chaque quartier, 
    • en favorisant l’interconnaissance, la mise en relation et la coordination des différents acteurs du territoire afin de faciliter le travail en réseau et le développement de partenariat dans les champs sanitaire, social, médico-social, éducatif...
  • en renforçant les compétences des acteurs locaux : à travers l'information autour de la santé, la formation, le soutein méthodologique aux porteurs projets, etc ;
  • en développant la participation active des habitants à toutes les phases des programmes de promotion de la santé (diagnostic, définition des priorités, programmation, mise en œuvre et évaluation)
  • en favorisant l'accès à la santé de la population et l'amélioration de la prise en charge des populations précarisées (droits sociaux, prévention, soins), à travers le soutien à une programmation annuelle d’actions de prévention primaire, de santé communautaire et d’accès à la santé portées par les associations et une coopération plus étroite entre professionnels de différents secteurs ;
  • en mettant en cohérence la politique de la ville et les politiques de santé (locale et régionale), et en faisant remonter les informations au niveau régional (ARS, veille sanitaire) en matière de :
    • analyse des principaux dysfonctionnements et barrières de l’accès aux droits, à la prévention et aux soins,
    • questions concernant les pratiques professionnelles sanitaires, sociales et d’insertion,
    • qualité et organisation de l’offre de soins,
    • besoins en formation des professionnels accueillant des publics en situation de précarité, 
    • amélioration de l'articulation entre les différents initiatives, etc...
    • participation aux différents instances et réseaux thématiques et à différents niveaux
    • contribution à l'élaboration du contrat local de santé
    • harmonisation de la coordination du contrat local de santé et de son articulation avec l'ASV....
  • en assurant le suivi et évaluation des projets engagés et en travaillant sur les questions d'évaluation d'impact en santé


Sur quoi travaille l'ASV ? 

L'Atelier santé ville travaille à la fois sur des thématiques prioritaires de santé publique identifiées à partir du diagnostic partagé de santé et sur des approches populationnelles. 

Une approche par thématique...

Parmi les thématiques prioritaires sur lesquels les ASV sont le plus souvent amenés à travailler :

  • observation
  • accès aux droits et aux soins
  • prévention et promotion de la santé
    • nutrition
    • activité physique
    • hygiène bucco-dentaire
    • éducation à la santé
    • campagne de vaccination, promotion des dépistages organisés, 
    • lutte contre le cancer
    • vie affective et sexuelle
    • prévention VIH/IST/Hépatites
  • santé mentale et souffrance psychosociale, 
    • addictions et conduites à risques
    • estime de soi
    • semaine d'information sur la santé mentale (Sism)
    • conseil local de santé mentale (CLSM)
    • travail en réseaux et interconnaissance des acteurs
  • santé et environnement : 
    • lutte contre l'habitat indigne, 
    • prévention du saturnisme
    • qualité de l'air, 
    • pollution, 
  • parcours de soins : 
    • réseaux de santé,
    • praticiens libéraux et maisons de santé pluridisciplinaires, 
    • secteur médico-social
    • lien ville-hôpital

...combinée à une approche populationnelle

L'Atelier santé ville fonde aussi son approche en fonction des caractéristiques des différents publics :
  • santé et précarité
  • périnatalité
  • petite enfance
  • enfance/jeunesse
  • santé des femmes
  • parentalité
  • violences
  • personnes isolées
  • vieillissement et sédentarité
  • personnes en situation de handicap
  • santé des migrants / gens du voyage
  • personnes en insertion
  • santé au travail
  • santé des détenus

Il travaille principalement avec les professionnels et secteurs en interaction avec ces publics, et parfois directement en direction de ces publics.   

...vers une articulation avec le contrat local de santé

Aujourd'hui, l'Atelier santé ville peut s'insérer dans le contrat local de santé (CLS). De manière générale, les contrats locaux de santé reprennent les champs et thématiques principaux de l'Atelier santé ville, et peuvent comporter de nouvelles thématiques. L'articulation de l'Atelier santé ville au sein du contrat local de santé est très variable d'un site à l'autre, et d'une région à l'autre, et fait l'objet de nombreuses réflexions et d'échanges de pratiques entre acteurs. Les questions recouvrent tant les domaines des champs et de l'échelle que des points d'ordre organisationnel et de ressources (moyens humains et financiers) afin de permettre de combiner une ingénierie de coordination avec le maintien d'une approche de proximité auprès des populations les plus fragilisées. 

Sources : compilation de plusieurs présentations des démarches Ateliers santé ville faites par différents sites porteurs de la démarche.